Jean-François Diné... "Utopia"

>> Utopia

Document sans nom

AVERTISSEMENT:

Les pages que vous allez parcourir à présent se veulent apolitiques. Quelles que soient vos convictions, si vous en avez, laissez-les de côté avant de poursuivre.

Vouloir donner une couleur politique à un concept de société aussi novateur serait en quelque sorte vouloir mettre la charrue avant les bœufs.

Les grandes lignes du projet Utopia, c’est-à-dire la redéfinition de la richesse ou l’abandon de l’objectif croissance, doivent pouvoir être adaptées aux différentes sensibilités. C’est la raison pour laquelle je refuse d’emblée un amalgame qui fixerait la pensée utopienne à la seule gauche de notre paysage politique.

Utopia ne doit pas avoir de couleur. Elle est simplement une nécessité, non seulement pour notre société, mais également pour l’ensemble de notre civilisation.

C’est à cette seule condition que nous pouvons espérer la voir un jour éclore sur l’horizon de nos destinées.

 

Page précédente Page suivante
>> Les livres
>> Extraits
>> Et maintenant...
>> Rencontres Marines
>> Retour au site principal